Comme dans toutes les églises évangéliques, les chrétiens sont « nés de nouveau » et peuvent rendre témoignage de la transformation de leur vie.

La conversion est suivie du baptême, qui représente l’engagement à vivre selon les enseignements du Christ. Il concerne des adultes.

Comme dans le livre des Actes, les nouveaux croyants sont « ajoutés » à l’église. C’est dans l’église locale qu’ils pratiquent la communion fraternelle, la sainte cène, l’esprit de service, l’adoration et qu’ils reçoivent l’enseignement de la Bible.

La prédication  est une chose essentielle. A chaque rencontre, la Bible est ouverte pour un message de découverte (évangélisation), d’encouragement (édification) ou d’instruction (enseignement).

C’est la marque d’expression de la foi : Dans l’adoration et la louange, avec ou sans musique, dans les relations, dans les activités.

Les églises locales sont sensibles aux besoins qui les entourent et y répondent de différentes manières : actions solidaires de proximité, éducation, loisirs, etc.

Parce que l’évangile a transformé leur vie, les chrétiens répandent ce message partout autour d’eux et de nouvelles églises s’implantent régulièrement.

Tout en respectant la médecine, nous croyons que Dieu guérit encore aujourd’hui. C’est pourquoi, dans nos églises, nous prions pour les malades en leur imposant les mains, comme Jésus l’a enseigné.

Le baptême du Saint-Esprit, le parler en langue, l’exercice des dons spirituels, font partie des pratiques des Assemblées de Dieu.