Actualité nationaleEditorial

Avez-vous reçu le saint-Esprit quand vous avez cru ?

shining dove with rays on a dark golden backgroundVous avez entendu le message de la Bonne Nouvelle et vous y avez cru. Vous vous êtes engagé à devenir chrétien et vous vous êtes même fait baptiser par immersion, comme l’enseigne Jésus. Vous aimez vous retrouver avec les croyants pour célébrer votre sauveur par de magnifiques chants. Vous priez avec force pour ce monde qui ne sait plus où il va.

Votre église a un programme riche et varié et accueille de nombreux visiteurs. Et pourtant, force vous est de reconnaître que tout cela a peu d’impact réel sur votre entourage, comparé aux efforts déployés. Vous lisez avec une certaine nostalgie les récits des Actes des apôtres, qui s’appelaient autrefois Actes du Saint-Esprit et cela vous fait rêver.
Savez-vous qu’il y a dans ce livre des Actes une église qui éprouvait ce que vous ressentez ? Une église dont l’histoire mérite que nous nous arrêtions quels instants.

Cette église, c’est celle qui se trouve à Ephèse. Une ville au passé tumultueux, puisqu’après avoir été dominée par le fameux Crésus et son fleuve Pactole , elle est devenue tour à tour perse, grecque, puis romaine. Cette capitale romaine de l’Asie a même été presque totalement détruite par un tremblement de terre. Mais une chose a traversé les perturbations de l’histoire : l’idolâtrie.

L’apôtre Paul passera à Ephèse, mais ne s’y attardera pas : il veut se rendre à Jérusalem. Pourtant les juifs de la synagogue semblent intéressés par son message (Actes 18 : 20)

Quelques années plus tard, il y revient et trouve une petite église. Une poignée de chrétiens au milieu d’une capitale où le paganisme est érigé en système économique. Une église pleine d’incertitude : même son effectif est évalué “à peu près” ! (19 : 7)

Mais l’apôtre sait que les choses peuvent changer. Il connaît la puissance de son Dieu. Il ne va pas organiser de grandes conférences, ni de manifestations spectaculaires pour attirer l’attention de la société éphésienne. Il va tout simplement interpeller cette poignée de croyants : avez-vous reçu le Saint-Esprit quand vous avez cru ? (Actes 19 : 2) Il va les ramener à découvrir ce que dit la Parole de Dieu au sujet du Saint-Esprit, il va prier avec eux et ils connaîtront l’expérience de la Pentecôte.

Une expérience qui va commencer par raviver leur amour pour la Parole. Les juifs vont également être captivés par ce message. Ce qui amènera Paul à chercher un local pour prêcher. Bientôt, le monde spirituel va bouger, et la ferveur nouvelle de cette église va devenir une menace pour le paganisme : de plus en plus de monde s’intéresse à Jésus ! Pendant 2 ans, les miracles se succéderont, des livres de sorcellerie seront brûlés en grand nombre, les vies seront transformées et les églises se multiplieront. Le résultat est que toutes les régions d’Asie commencent à se tourner vers le Christ !

Mon frère, ma sœur, la Pentecôte n’est pas une date du calendrier : c’est une expérience. Le Saint-Esprit n’est pas un souvenir : c’est une puissance ! L’église du 21ème siècle a encore le pouvoir de transformer sont entourage et nous en faisons partie : Avez-vous reçu le saint-Esprit quand vous avez cru ? Savez-vous que cette promesse est pour vous aussi ? Que des fleuves d’eau vive peuvent jaillir de votre cœur et qu’un feu d’amour peut encore embraser votre vie ?

[box] Repentez-vous et croyez, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus le Christ ; cela signifiera que vos péchés sont pardonnés. Alors, vous aussi, vous recevrez en cadeau le Saint-Esprit. Car Dieu vous l’a promis, à vous, à vos enfants et à tous ceux qui, dans les pays lointains, entendront l’appel du Seigneur notre Dieu qui leur demande de venir à lui. Actes 2:38[/box]

[author] [author_image timthumb=’on’]https://assemblees-de-dieu.org/wp-content/uploads/2016/02/IMG_0003.jpg[/author_image] [author_info]René Delattre est pasteur des Assemblées de Dieu. Il exerce le ministère depuis 34 ans et est actuellement le pasteur principal de l’ADD d’Avignon. Il est également le directeur de l’AJEF. Il est aussi le responsable de la communication pour les ADD. Marié, il est le papa de 4 enfants et grand-père de 9 petits enfants.[/author_info] [/author]