Alfortville : Incendie et vandalisme contre une Église évangélique

 

Le Conseil national des évangéliques de France tient à assurer la communauté de l’Église évangélique arménienne d’Alfortville et son pasteur Gilbert LÉONIAN de sa compassion et de ses prières, à la suite des dégradations successives subies par leur lieu de culte en moins d’une semaine. Dimanche 2 avril, vers 6 heures, une poubelle accolée à la façade de l’église a été mise à feu. Si l’incendie s’était propagé, il aurait pu être fatal à la famille pastorale qui dormait dans le logement de fonction situé au-dessus de l’église. Après celle de Manosque et celle de Calais en 2016, c’est la troisième Église évangélique qui est visée en quelques mois par des actes malveillants. L’enquête en cours devra déterminer les motivations de cet incendie, mais la piste criminelle est vraisemblable. Le Conseil national des évangéliques de France est particulièrement attentif aux atteintes à la liberté de culte et d’expression, parfois mises en cause dans notre pays. Le Conseil national des évangéliques de France et les Églises protestantes évangéliques de la région se tiennent à la disposition de la communauté d’Alfortville pour lui témoigner leur solidarité et la soutenir suite à ces incidents.