Souffrant du dos, elle monte les escaliers de la petite salle où l’on prêchait l’Evangile…

C’est en 1967 que le pasteur Paul Dalger de l’ADD de Montélimar avec deux pasteurs en formation, Max Hascoet et Daniel Montbuleau, vont louer une salle à l’étage du café de France pour une série de réunions dont le pasteur Claude Lust de Valence était le prédicateur. Une mamie d’origine Arménienne est venue assister à ces réunions.. Elle souffrait du dos, et ne pouvait plus se déplacer à tel point qu’elle montait les escaliers sur les genoux. Elle est venue écouter le message de l’évangile, le pasteur a prié pour elle en lui imposant les mains et elle a été instantanément guérie. Elle a pu descendre les escaliers sans problème à la fin de la réunion, elle est rentrée chez elle à pied et elle a pu dormir dans sa chambre à l’étage…Elle était complètement guérie.  Des gens qui l’a connaissaient sont venus, sa famille est venue, et c’est ainsi que l’église a commencé…Il semblerait aussi que le missionnaire anglais Douglas Scott ait fait également plusieurs réunions à cette période là… En 1981,  l’église toujours annexe de Montélimar, cherche à louer un local plus grand et c’est le pasteur Jean Tichyj, qui trouvera le bâtiment de l’avenue du 8 Mai et déclarera l’association cultuelle en préfecture d’Avignon.

Beaucoup événements se sont succédés…plusieurs pasteurs également. C’est  en 2003 qu’une association culturelle ‘’Actes des Portes de Provence’’ est créée pour gérer  les actions d’ entraide et de bienfaisance, ainsi que les activités culturelles dont l’église ne pouvait s’occuper. Longtemps dénommée ‘’Centre Chrétien du Tricastin’’, l’église a ensuite pris l’appellation ‘’ADD de Bollène’’.

Depuis 2010, avec la grâce de Dieu, le pasteur Jean Luc Monnin et sont épouse Sylviane se consacre à à conduire l’église un peu plus loin et se réjouissent de ses nombreux progrès. Plusieurs personnes nouvelles en sont devenues membres par le baptême par immersion.

Ce qui nous émerveille en considérant ces cinquante années passées, c’est la fidélité et la grâce divine qui ont permis à cette église d’être toujours debout, elle va de l’avant et elle a des projets…pour la gloire du Seigneur !

Transmis par Jean-Luc MONNIN